fbpx

Les terrasses éphémères qui ont envahi les rues parisiennes depuis le début de la crise sanitaire vont être pérennisées, elles reviendront chaque été. Mais sous quelles conditions ?

Pour pallier la fermeture des salles de restaurants, vous avez été autorisés à installer des terrasses éphémères sur des espaces alloués par la municipalité.

 

À l’aube de la réouverture des salles de restaurants, les règles dans certaines municipalités changent.

 

À Paris, par exemple, les terrasses seront maintenant estivales et pérennisées tous les ans du 1er avril au 31 octobre. Gratuites depuis le mois de mars 2020, elles deviendront payantes à partir du 30 septembre. Dès cette date, une redevance devra alors être donnée à la municipalité.

 

Éprouvés financièrement par la crise sanitaire, de nombreux professionnels du secteur contestent la fin de cette exonération. Mais pour la municipalité, c’est un manque à gagner de 40 millions d’euros depuis le premier confinement.

 

Alors que les terrasses classiques pourront rester ouvertes jusqu’à 2 h du matin, les terrasses éphémères seront contraintes de fermer à 22 h. C’est le résultat d’un compromis entre associations de riverains et la municipalité afin d’éviter les nuisances sonores.

 

Enfin, alors qu’une simple déclaration suffisait pour installer une terrasse éphémère, il sera maintenant obligatoire de faire une demande d’autorisation en ligne à partir du 21 juin.

 

De nombreuses municipalités en France ne se sont toujours pas prononcées sur l’avenir ou l’évolution de ces terrasses éphémères.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !