fbpx

La récente pandémie à eu un fort impact négatif sur de nombreux secteurs, notamment celui de l’hôtellerie – restauration. Malgré une reprise d’activité presque normale à l’heure actuelle, les retombées économiques de cette crise se font ressentir pour de nombreux établissements.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance a récemment annoncé les nouvelles mesures mises en place afin d’aider et de soutenir les entreprises en difficulté.

Tout d’abord, le dispositif de fonds de solidarité est maintenu tout le mois de Septembre, à la fin duquel il sera remplacé par le dispositif de prise en charge des coûts fixes. 

Celui-ci s’étendra à tous les établissements des secteurs dont l’activité est pénalisée à cause des restrictions sanitaires, comme les restaurants. De plus, le minimum d’un million d’euro de CA ne sera plus nécessaire pour en bénéficier.

Enfin, le dispositif d’activité partielle est en vigueur depuis le 1er Septembre pour tous. Les structures toujours soumises à des restrictions (jauge d’accueil…) ou qui connaissent une perte de CA de plus de 80% bénéficient toujours du reste à charge nul.

L’aide au paiement des cotisations sociales, elle, est supprimée depuis fin Août.

Ce bilan sur les nouvelles mesures d’aide de l’Etat offre une lueur d’espoir sur un avenir plus tranquille pour nos restaurateurs et hôteliers, qui connaissent de grosses difficultés depuis le début de la crise sanitaire.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !