fbpx

Depuis que le pass sanitaire a été étendu aux établissements, les professionnels du secteur sont inquiets. Ils se demandent si les aides accordées seront maintenues.

 

Dès le début de la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place différentes aides pour soutenir l’hôtellerie-restauration. Parmi elle, le fonds de solidarité.

 

Avec la mise en place du pass sanitaire, les professionnels du secteur souhaitent que cette aide soit prolongée : « Si le pass sanitaire devait avoir un impact économique sur le chiffre d’affaires de nos entreprises, nous exigerons le prolongement des dispositifs de soutien comme le fonds de solidarité  » déclarait Roland Héguy, président confédéral de l’UMIH.

 

Du côté du gouvernement, la réponse est claire : les aides ne seront maintenues que pour ceux qui respectent la loi. « C’est le contribuable qui finance le fonds de solidarité, alors je ne vois pas comment expliquer au contribuable qu’il va financer des gens qui trichent » a déclaré le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

 

Afin d’y voir plus clair, le gouvernement prévoit une réunion en compagnie des acteurs du secteur afin d’évaluer les conséquences du pass sanitaire sur le chiffre d’affaires des établissements.

 

« Si nous apercevons qu’à cause du pass sanitaire, il y a eu des pertes de chiffre d’affaires, nous soutiendrons le secteur », assure le ministre de l’Économie.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !