fbpx

Les salariés du secteur pointent du doigt des conditions de travail difficiles et une faible rémunération. Alors qu’une augmentation est en passe d’être décidée, les tarifs pour les clients vont-ils augmenter ?

 

Le salaire des travailleurs du secteur est au cœur de toutes les préoccupations. Le gouvernement attend des réactions de la part des syndicats.

L’Umih a donc proposé une augmentation des salaires pouvant aller entre “6 % et 8,5 %, voire peut-être 9 %”. Thierry Grégoire, président de la branche des saisonniers de l’Umih l’avoue, “ça serait un accord historique”.

Selon lui, il est essentiel de rémunérer les salariés à la hauteur du travail fourni afin de mettre fin à la pénurie de main-d’œuvre.

Alors que certains restaurateurs prévoient d’augmenter les prix de leurs cartes en cas d’augmentation des salaires, pour la FGTA-FO hôtels, cafés, restaurants, ce n’est pas une bonne idée. 

Pour Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, une augmentation du prix des repas est inévitable. 

“Dans la restauration, 80 % du prix final, c’est le salaire. Si on augmente trop les salaires, alors le menu va augmenter. Une augmentation des salaires, c’est aussi une augmentation des prix” conclut le président du Medef.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !