fbpx

La question de la rémunération dans le secteur est au cœur de tous les débats. Pour attirer à nouveau, les syndicats proposent une augmentation de la rémunération. Mais cela est-il possible ?

 

La crise sanitaire a mis en avant les problèmes que rencontrent les salariés du secteur. Beaucoup estiment que leur rémunération n’est pas équivalente au travail demandé.

Pour répondre à ce problème, l’Umih va proposer une augmentation des salaires pouvant aller entre “6 % et 8,5 %, voire peut-être 9 %”. Thierry Grégoire, président de la branche des saisonniers de l’Umih l’avoue, “ça serait un accord historique”.

Selon lui, il est essentiel de rémunérer les salariés à la hauteur du travail fourni afin de mettre fin à la pénurie de main-d’œuvre.

Mais cette augmentation est-elle possible ?

Pour la FGTA-FO hôtels, cafés, restaurants, il est possible d’augmenter les salaires, mais il ne faut pas faire payer les clients pour cela.

En effet, certains restaurateurs ont déjà prévu d’augmenter les prix de leurs cartes en cas d’augmentation des salaires.

D’autres attendent du gouvernement une baisse des charges, mais pour Elisabeth Borne, c’est surtout aux professionnels du secteur de faire un effort : “J’attends de ce secteur qu’il puisse nous présenter une feuille de route, avec un calendrier, et qu’il y ait des avancées concrètes pour les salariés du secteur très rapidement, très clairement avant la fin de l’année.”

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !