fbpx

Le pass sanitaire… Il y a ceux qui le valident et ceux qui en sont totalement opposés. Il existe pourtant des établissements où il n’est pas obligatoire de le présenter.

 

Depuis le 9 août, les clients ne peuvent se rendre dans un établissement sans présenter de pass sanitaire valide. Pourtant, il existe des exceptions.

Les relais routiers sont le quotidien des chauffeurs routiers, ils s’y reposent et prennent le temps de s’y restaurer. Mais pour beaucoup, la présentation d’un pass sanitaire peut vite devenir un casse-tête.

« Vous vous imaginez avec trente semi-remorques devant les centres de dépistage ? Et nous priver d’accès aux relais, c’est impossible ! C’est notre vie de famille la semaine, il en va de notre dignité ! » réagit un routier, à France 3. 

Alors, même sans pass sanitaire, ils sont autorisés à manger dans certains restaurants.

Pour cela, les clients, chauffeurs routiers, doivent présenter leur carte de conducteur routier à l’entrée de l’établissement. De l’autre côté, il faut que le restaurant ait obtenu une autorisation de la préfecture pour accueillir les conducteurs.

En revanche, les ouvriers qui, eux aussi, sont des adeptes des restaurants routiers, doivent présenter un pass sanitaire valide.

Pour certains restaurateurs, ce tri à l’entrée n’est pas justifié.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !