fbpx

La bataille continue autour du pass sanitaire. Alors que les syndicats du secteur souhaitent son exemption en terrasse, les députés ont décidé de le maintenir.

 

Les syndicats du secteur espéraient une main tendue du côté de l’assemblée, mais les députés ont décidé de maintenir le pass sanitaire en terrasse.

Les professionnels ne comprennent pas : “C’est à n’y rien comprendre. Avant, les terrasses ne posaient pas problème, c’était même une solution ! Depuis le début de la crise, le gouvernement répète que le risque de contamination en extérieur est minime.” s’étonne-t-on au GNI.

Pour le GNI, il faut revenir à la raison, “nous ne doutons pas que le bon sens l’emportera. Les gens s’assoient librement en terrasse. Vous pensez que si le serveur leur signifie qu’ils n’ont pas un pass sanitaire en règle, les clients vont se lever d’eux-mêmes ? C’est illusoire.”

Du côté du gouvernement, le variant Delta est au cœur de toutes les inquiétudes. Selon le ministre de la Santé, plusieurs études affirment une “contagiosité extrême accrue du variant”. Face aux demandes des syndicats du secteur, Olivier Véran menace de fermeture. 

“Si vous ne nous donnez pas la possibilité d’appliquer le pass sanitaire en extérieur, et si nous constatons qu’effectivement on se contamine aussi en terrasse, alors nous n’aurons pas d’autres possibilités que de fermer à nouveau les terrasses” a lancé le ministre de la Santé.

Les syndicats du secteur comptent sur la navette parlementaire pour espérer une annulation de cette obligation en terrasse.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !