fbpx

Malgré la réouverture des établissements, une grande majorité des saisonniers du secteur peine à joindre les deux bouts. Pour leur venir en aide, l’Etat a décidé de prolonger l’aide de 900 euros par mois jusqu’en août 2021.

 

 

Mise en place en novembre 2020, cette prime exceptionnelle permet de garantir, durant la crise sanitaire, un revenu mensuel de 900 euros aux saisonniers du secteur.

Le souhait du gouvernement était que cette prime prenne fin dès la reprise des activités, mais il a dû se résoudre à la reconduire.

« C’est un dispositif temporaire, le temps que les personnes dont on parle retrouvent leur modèle d’activité traditionnel » expliquait Elisabeth Borne. « Tant que ces secteurs sont entre parenthèses, on donnera un appui financier. Personne ne sera laissé au bord de la route  », promettait la ministre du Travail.

 

Pour rappel, cette aide concerne tous les travailleurs ayant cumulĂ© au moins 138 jours en CDD ou en intĂ©rim en 2019, mais qui n’ont pas eu la possibilitĂ© de travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits Ă  l’assurance-chĂ´mage.

Mais ces critères posent problème, pour certains saisonniers, le critère de 138 jours travaillés en 2019 reste beaucoup trop restrictif.

Pour les travailleurs qui auraient repris une activité, l’aide pourra combler la différence entre vos revenus et le montant de 900 € net.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !