fbpx

Depuis le début de la crise sanitaire, le secteur connaît des difficultés financières. Et selon les syndicats du secteur, l’hôtellerie-restauration n’a pas retrouvé son niveau de 2019.

 

Les deux dernières années auront été marquées par la crise sanitaire et des difficultés pour les professionnels du secteur.

 

Selon les chiffres des syndicats, les cafés, bars et restaurants n’auraient pas retrouvé leur niveau d’avant crise. Ils constatent une activité estivale en recul de 20 % comparée à l’année 2019.

 

“ La quasi totalité des établissements du secteur ont subi une perte d’activité en moyenne de 20 % entre l’été 2021 et l’été 2019 ”, ont indiqué dans un communiqué commun le GNI, l’Umih, le GNC SNRTC, sur la base d’une enquête auprès de leurs adhérents en août.

 

La mise en place du pass sanitaire n’a quant à elle pas arrangé les affaires des professionnels. Les cafetiers et restaurateurs auraient subi une baisse d’activité de 80% après la mise en place de cette nouvelle restriction. Et les restaurants ayant réalisé leur chiffre d’affaires habituel ne seraient que 40 %.

 

Face à ces chiffres, les syndicats du secteur réclament une prolongation des aides de l’État au-delà du 31 août ainsi que des solutions  pour repousser le remboursement des Prêts garantis par l’État.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !