fbpx

Le pass sanitaire est devenu monnaie courante dans tous les établissements de France. Si certains s’y sont habitués, d’autres ne souhaitent que son annulation. Alors, pass sanitaire, jusqu’à quand ?

 

Depuis le mois d’août, le pass sanitaire est obligatoire pour les clients des établissements et les salariés du secteur.

Voté pour être applicable jusqu’au 15 novembre, de nombreux restaurateurs souhaitent voir ce nouveau dispositif être annulé. Perte de temps, manque de salariés, atteinte à la liberté… Il existe autant de raisons que de réfractaires au pass sanitaire.

De son côté, le gouvernement ne fait pas la sourde oreille. Emmanuel Macron a ainsi déclaré qu’il était prêt à “ lever l’obligation du pass sanitaire là où le nouveau coronavirus ne circule quasiment plus ”.

À cela, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, a évoqué l’idée d’une adaptation des règles à l’échelle locale. “ Il y a une réflexion sur la manière dont on peut adapter les règles comme le pass sanitaire à la situation locale (…) parce qu’on voit la situation s’améliorer. ”

Une “trentaine de départements où le taux d’incidence est en dessous des 50 pour 100 000 habitants ce qui est très faible ” pourrait voir abolie l’obligation de présentation du pass sanitaire.

Pour l’heure, le gouvernement n’a pas statué. La question devrait être présentée mercredi 22 septembre lors du Conseil de Défense.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !