fbpx

En France, deux groupes se distinguent : les partisans et les réfractaires au pass sanitaire et à la vaccination. Au milieu, les professionnels du secteur qui voient leurs établissements en pâtir.

 

Le Conseil constitutionnel a validé la mise en place du pass sanitaire dans les établissements. Cette décision dérange certains Français, mais aussi les professionnels du secteur.

Pour Franck Trouet, porte-parole du GNI, les professionnels du secteur sont « pris en tenaille entre les pro et les anti pass sanitaire”.

Plusieurs restaurants, après avoir testé la mise en place du pass sanitaire, ont vu un flot d’avis négatifs sur Google ou Tripadvisor, après l’appel d’internautes invitant à le faire.

« Vraiment pas aussi bon que ça, et je ne parle pas de mauvais accueil. Fuyez ! », « Exige le pass sanitaire alors la loi n’est pas encore passée. Restaurant aux pratiques illégales donc. » peut-on lire sur les avis Google.

Pour répondre à ces commentaires injustifiés, le site Tripadvisor a décidé de stopper la publication de nouveaux avis sur les établissements ayant testé la mise en place du pass sanitaire.

« Donner un faux avis, dénigrer, c’est un préjudice. Il peut y avoir un manque à gagner et donc l’auteur du commentaire peut-être attaqué en justice » explique l’avocat Arnaud Dimeglio, à France Inter.

Il est également possible pour les restaurateurs victimes de faux commentaires de les faire supprimer en contactant Google ou Tripadvisor.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !