fbpx

Depuis le début de la crise sanitaire, l’hôtellerie-restauration ne cesse de se réinventer. Il sera maintenant possible pour vos clients de payer, sans que vous n’ayez besoin de leur apporter l’addition.

 

Le secteur souffre d’une pénurie de main d’œuvre, et cette solution pourrait certainement vous aider ! 

On connaissait déjà le menu sous forme de QR code à flasher, c’est maintenant au paiement de passer le cap du QR code.

Les fondateurs du groupe Big Mamma ont lancé une nouvelle solution de paiement nommée Sunday. Le principe est simple : à la fin de son repas, le client peut régler son addition, sans attendre qu’un serveur lui apporte la note. 

À la place, il flashe un QR CODE, accède à l’addition et règle sa part ou partage l’addition à parts égales. 

Le système imaginé par Big Mamma est relié au logiciel de caisse utilisé lors de la commande. Alors pour payer, le client n’a qu’à renseigner ses coordonnées bancaires, comme pour un achat en ligne. 

“On n’a relevé aucun cas de client parti sans payer. Le fait d’apporter l’addition à la table ne change rien à la possibilité de frauder” assure Victor Lugger, co-fondateur de Big Mamma.

Alors que Sunday a été expérimentée lors des fêtes de fin d’année, 80 % des 10 000 clients quotidiens chez Big Mamma payaient avec cette nouvelle solution de paiement.  Victor Lugger explique que les pourboires auraient même augmenté de 40 % grâce à un système de montants présélectionnés sur lesquels les convives peuvent cliquer. Autres avantages, le service serait plus rapide et les commissions seraient inférieures aux commissions bancaires classiques.

Ce sont près de 1 500 restaurateurs qui ont déjà adopté Sunday et plus d’un million de clients qui l’utilisent pour payer à table.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !