fbpx

Le magazine Restaurant vient de révéler le classement des 50 meilleurs restaurants du monde et une chose saute aux yeux : les femmes manquent à l’appel. Elles ne sont que trois à avoir été distinguées.

 

Derrière les chefs stars et les émissions télévisées, une autre réalité :  travailler dans le secteur de la restauration reste difficile pour les femmes !

Le classement des meilleurs restaurants du monde est révélateur du paysage de la restauration. Parmi les 50 promus, seulement 3 établissements appartiennent à des femmes (Ana Roš, Leonor Espinosa et Dominique Crenn).

En pleine pénurie de main d’œuvre, une réalité demeure : le secteur de la restauration est majoritairement dominé par les hommes.

Selon une enquête de Pôle Emploi, les chefs de cuisine sont à 83 % des hommes contre 17 % de femmes. On retrouve également 72 % d’hommes qui occupent le poste de cuisinier contre 28 % de femmes.

La majorité d’entre elles sont affectées aux emplois d’aides de cuisine et de service.

En plus d’attirer des salariés dans le secteur, la profession devrait également se pencher sur la question de la représentation des femmes en restauration.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !