fbpx

Depuis plusieurs années, le secteur peine à trouver des travailleurs. À l’aube de la rentrée, des postes en contrat d’apprentissage sont à pourvoir.

 

La crise sanitaire a fait ressurgir un problème qui handicape l’hôtellerie-restauration : la pénurie de travailleurs dans le secteur.

 

Pour venir à bout de ce problème, l’université régionale des métiers Loire-Atlantique (CFA de la chambre des métiers) et les organisations professionnelles de la restauration (UMIH44 et GNI Grand Ouest) se mobilisent pour proposer des contrats d’apprentissage.

 

Et ils ne sont pas à leur première tentative, l’“alternance dating” revient pour une seconde édition le lundi 6 septembre à Nantes. L’objectif de cet événement est de pourvoir 150 contrats d’apprentissage dans le secteur de l’hôtellerie-restauration.

 

Des formations pour les métiers de la restauration seront également proposées pour les métiers de cuisinier, service en salle et agent polyvalent en restauration.

 

Dans ce cadre et toujours dans le but d’attirer des travailleurs dans le secteur, les candidats pourront rencontrer les professionnels de la restauration qui recrutent.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !