fbpx

L’échéance du 30 août est passée ! Depuis cette date, tous les salariés du secteur sont contraints de venir travailler avec un pass sanitaire valide.

 

Ce début de semaine a été marqué par la mise en place du pass sanitaire pour tous les salariés du secteur. La règle est simple : sans pass sanitaire valide, impossible de travailler.

 

Pour les professionnels de santé gérer ce flux de salariés venant se faire tester n’est pas évident :  « depuis ce matin, ça défile, on a pas mal de cas d’employés non vaccinés qui viennent se faire tester, sinon ils ne peuvent tout simplement pas travailler », explique Kecon Tang, pharmacien titulaire à la Grande pharmacie de Lyon.

 

Du côté des travailleurs, le bilan est plutôt positif. Le délai accordé par le gouvernement aura permis à beaucoup d’avoir le temps de se faire vacciner.

 

« Vous savez, on a déjà le masque toute la journée alors bon… », pour ce restaurateur, le pass sanitaire n’est qu’une restriction de plus. Parmi les salariés de sa brasserie, tout le monde serait vacciné, sauf un employé qui préfère se faire tester.

 

Pour rappel, le pass est considéré comme valide soit avec un schéma vaccinal complet, soit un test négatif datant de moins de 72 heures ou alors une attestation de rétablissement du Covid-19.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !