fbpx

Alors que les commissions des titres-restaurant sont pris en charge par les restaurateurs, un nouvel émetteur apporte une solution au secteur.

 

En France, de nombreux employés bénéficient de tickets restaurant. Avantageux pour les entreprises et pour les salariés, ils ne le sont pas forcément pour les restaurateurs. En cause : la commission du titre restaurant.

 

Worklife, un nouvel émetteur apporte une solution. “ On vient jouer les trublions sur le marché des titres-restaurants ” lance Benjamin Suchar, PDG et fondateur de Worklife.

La société a lancé une carte permettant de payer différents services subventionnés par l’employeur dont les titres-restaurants.

 

Contrairement à ses concurrents, Worklife ne fait pas supporter le coût du service aux restaurateurs mais aux entreprises. La société propose un forfait allant de un à cinq euros par mois et par salarié.

 

Pour rappel, chez Sodexo, le taux de commission pour un remboursement sous quelques jours est compris entre 4 et 4,99 % du montant des transactions alors qu’il est de 1,55 ou 2,05 % pour un remboursement sous 21 jours.

De son côté, Endered réclamerait une commission de 4,9 % pour un remboursement en quelques jours et 1,7 % pour un remboursement sous 21 jours.

 

Pour Benjamin Suchar, “ les émetteurs n’apportent pas de services qui justifient un taux aussi important de commission ”, les principaux bénéficiaires étant les salariés et les entreprises.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !