fbpx

Pendant que les travailleurs manquent à l’appel, un restaurant de pâtes fait appel à un robot pour préparer ses plats.

 

Pour certains, le manque de main d’œuvre n’est plus un problème. Chez Cala, pas de cuisiniers aux fourneaux, c’est un robot qui s’occupe de tout.

La start-up propose une sélection de pâtes “saines, gourmandes, avec des ingrédients bios et souvent sourcés à proximité”, le tout concocté par un robot. Les fondateurs de Cala expliquent aux Echos vouloir faciliter et automatiser la restauration. 

Ce plat convivial, que sont les pâtes, est proposé aux clients sur place ou à emporter à partir de 6 euros.

La machine pensée par les fondateurs est capable de cuire les pâtes, d’ajouter la sauce puis de délivrer un bol en matériau recyclable aux clients. Cala a indiqué avoir reçu un peu moins de 25 000 commandes depuis le mois d’octobre 2020 sur les plateformes de livraison et à emporter, ce qui représente 95 % du chiffre d’affaires de Cala.

Le restaurant de la start-up situé dans le 5e arrondissement de Paris emploie deux ou trois personnes pour préparer les commandes et accueillir les clients.

La start-up souhaite ouvrir d’autres restaurants en région parisienne en 2022.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !