fbpx

La ville de New York se tourne vers la vaccination obligatoire. Bientôt, il sera impossible de se rendre dans un restaurant de cette ville sans être vacciné.

 

Aux Etats-Unis, la ville de New-York se voit comme précurseuse. C’est la première ville à mettre en place un passeport vaccinal.

Dès le 16 août, une première dose de vaccin, au moins, sera exigée pour se rendre au restaurant, dans les salles de sport, mais également pour assister à des spectacles.

Le maire de la ville, Bill de Blasio, a expliqué que ce dispositif baptisé “Keys to NYC pass” exigera “la vaccination des salariés et des clients” de ces lieux, précisant qu’il faudrait « au moins une dose » de vaccin.

« Si vous êtes vaccinés (…), vous avez la clé, vous pouvez ouvrir la porte. Mais si vous n’êtes pas vaccinés, malheureusement, vous ne pourrez pas participer à beaucoup d’activités », a expliqué Bill de Blasio.

L’objectif de Joe Biden, président des Etats-Unis, est d’étendre la vaccination obligatoire au monde : « vacciner l’Amérique et aider à vacciner le monde, c’est comme cela que nous sommes sur le point de vaincre » a lancé le président.

Du côté des syndicats du secteur, la New York City Hospitality Alliance estime que cette restriction pourrait aider à « garantir que New York ne soit pas à nouveau sous le coup de restrictions et de fermetures, qui ravageraient les petits commerces ».

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !