fbpx

Les saisonniers représentent une partie importante des travailleurs du secteur depuis toujours, mais depuis la crise sanitaire leur avenir est incertain.

 

Les saisonniers du secteur sont habitués à des contrats à courte durée et travaillent en fonction du rythme des saisons. Mais depuis le début de la crise sanitaire, ils sont en plein doute quant à la pérennité de leur emploi. 

Confinements, fermetures, couvres-feux… l’instabilité de l’hôtellerie-restauration a poussé un grand nombre d’entre eux en dehors du secteur. Ceux qui sont restés souhaitent, maintenant, une revalorisation et de la stabilité.

“ Notre métier n’est ni considéré ni respecté. Des horaires interminables, le salaire reste minable. Si vous travaillez le week-end, pas de prime. La vie sociale ? Une catastrophe” expliquait l’un d’eux à 20 minutes.

Pour d’autres, l’instabilité qu’à connu le secteur durant l’année 2020 et le début d’année 2021 n’apporte aucune garantie pour la suite.

Reste à savoir si l’appel aux professionnels de la ministre du travail sera entendu. Pour rappel, Elisabeth Borne attend des employeurs une remise en question et une revalorisation du travail.

Sans cela, malgré une situation sanitaire qui s’améliore, la saison hivernale qui approche pourrait être difficile pour les établissements.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !